Les arbres de notre commune (1) p.44

A partir du prochain numéro des « Cahiers de jadis« , vous aurez le loisir de découvrir à cet endroit une série d’articles consacrés aux arbres de notre commune.

Comme dit C.-J COMHAIRE, « il en est (de vieux arbres) qui, outre leur valeur esthétique, ont un intérêt historique puissant par les souvenirs qui peuvent y être restés attachés, les traditions ou les coutumes dont ils sont l’objet, les anciennes fonctions limitatives qu’ils ont pu remplir« 1.

Le culte de l’Arbre est très ancien et remonte aux origines des religions et aux premières élaborations des mythologies les plus complexes. Souvent, en arpentant les chemins de notre campagne, nous pouvons rencontrer ici ou là des arbres remarquables. Cette série d’articles visera à les répertorier et à les classer, dans la mesure du possible, en fonctions ou espèces. Par exemple, ce terme de l’arbre peut être précédé de numéraux pouvant correspondre à des limites d’anciennes seigneuries ou de délimitations du cadastre, comme le « tiège des sept fawes« . De même, il peut s’agir de la dénomination d’un nom de personne (exemple: chêne Body) ou d’un arbre de carrefour de caractère religieux. En outre, les diverses essences rencontrées peuvent signifier des endroits différents. Le tilleul est l’arbre des places publiques et des oratoires, le hêtre marque des limites, le chêne aussi.

Bref, l’importance des arbres est considérable dans toute une série de vocables géographiques. Ils ont pu influencer la dénomination de lieux variés. Même si certains ont disparu, le souvenir est souvent demeuré vivace car ces indices furent transmis, la plupart du temps, de générations en générations

Alain-Gerard KRUPA.

A PROPOS DU CHENE AUX MAKRALLES.

(Les cahiers de jadis n°1, p 10)

Le chêne cité dans le poème de Renaud STRIVAY, est bien le chêne BODY, il se situait rue Linette, côté droit, direction Plainevaux. La photo nous à été aimablement prêtée par Jacques FILEE. C’est d’ailleurs Jacques FILEE qui figure sur la photo (c’était il y a longtemps…).

1     Voir Nos Arbres, in Chronique de la Société Royale Le Vieux-Liége, n°261, tome III, n°55, juillet-septembre 1987, p.475.