La grande guerre au quotidien

Notre président Edouard DAVID a le plaisir de vous inviter à la présentation du livre, édité par notre asbl sur la guerre 1914-1918, et intitulé: « Les cahiers de la Mémoire – Neupré 1914-1919 – La Grande Guerre au quotidien ». Manifestation organisée avec le soutien de l’administration communale.

Cette soirée se déroulera, le 26 mars, à 20h, à la bibliothèque R. Strivay,rue du Centre, 50C, à Plainevaux

Continuer la lecture de « La grande guerre au quotidien »

A propos de la drève de vieux tilleuls du cimetière americain.

Il s’agit d’une partie d’une ancienne route empierrée du château de Neuville-en-Condroz. Celle-ci partait de l’entrée monumentale qui donnait accès au jardin d’agrément du château et montait, puis bifurquait à l’angle droit vers le haut de la route d’Esneux, près du lieu-dit des « 7 Fawes ». Cette route apparaît déjà sur la gravure, montrant le château au début du XVIIIe, faite par Remacle LELOUP (voir gravure page ).

Continuer la lecture de « A propos de la drève de vieux tilleuls du cimetière americain. »

« La chapelle » Limont-Tavier

La balade de « Mémoire de Neupré » nous emmena, le 13 février 1994, découvrir, entre-autres sites, celui de la « LA CHAPELLE ». Commentaires Guy DUMOULIN.

Appelé communément « Château de la Chapelle« , cet ensemble faisait partie de la Seigneurie de la Chapelle: l’une des 7 Seigneuries « au delà des bois » et dépendait du Duché de Limbourg. Elle est située sur la route Hout-si-Plout – Ouffet.

Continuer la lecture de « « La chapelle » Limont-Tavier »

A propos d Bonsgnée


Notes provenant de Monsieur VANDENVEN de Tilff et communiquées par Madame XHENSEVAL.
Un rapport déposé à l’Administration des Mines (Liège, 27 mars 1848), signale l’exploitation de la mine de BAUSGNEE (BONSGNEE) exploitée par 3 puits (une centaine d’ouvriers). Le minerai était envoyé à SCLESSIN.
S’agirait-il de l’explication concernant les « monticules » signalés par Auguste DROMELET dans l’article sur BONSGNEE.
(voir « Les cahiers de jadis » n2,3,4)

Histoire du château de Neuville (II)

Nous sommes au début du XVIIIe s. : « Siècle des Lumières ».

Pour LIEGE et sa principauté : phase intense de construction et de rénovation, manifestation évidente d’un certain art de vivre.

Pour les châteaux de l’époque, on accordera également de l’importance à l’aménagement de l’environnement. Le château de NEUVILLE en est un bel exemple.

Continuer la lecture de « Histoire du château de Neuville (II) »

Les arbres de notre commune (IV)

  1. Les chênes.
    A l’époque pré-chrétienne, le culte du chêne était répandu à travers toute l’Europe. Il était tellement ancré dans les moeurs de certains peuples qu’il a, chez eux, longtemps survécu à leur conversion au christianisme. Ces chênes sacrés étaient certainement de très vieux arbres.

    A l’époque romaine, les immenses forêts de chênes de Germanie émerveillèrent les armées de César qui y pénétrèrent, mais elles firent aussi naître chez eux une sorte d’inquiétude et même de terreur sacrée, dont Pline et Tacite se sont fait les échos.
Continuer la lecture de « Les arbres de notre commune (IV) »